Skip to the content

Se faire connaitre grâce à Instagram

Maintenant que nous avons vu comment ouvrir un compte Instagram et abordé les fonctions de base, allons plus loin dans l’utilisation de ce réseau social, afin de gagner en visibilité.

Vous questionner

Dans un premier temps, vous devrez vous interroger sur le thème de votre page Instagram. Quel thème allez-vous aborder ? Voyages, mode, photo, dessin, cuisine, beauté… Ne changez pas de thème en cours de route, car vos abonnés ne s’y retrouveraient pas. Votre stratégie doit être claire.

Il faudra ensuite vous fixer des objectifs réalisables et raisonnables. Allez voir vos comptes préférés et demandez-vous pourquoi ils vous ont accrochés ? Que pourriez-vous faire de plus ou améliorer ?

Quel ton ou quelle ambiance allez-vous donner à votre Instagram ? Quelles valeurs ?

Optez pour un nom d’utilisateur assez bref, simple et facilement retrouvable dans la base de données par les utilisateurs. Idem pour votre photo de profil. Celle-ci doit être claire et identifiable simplement. Cela permet de capter l’attention des personnes. Et dans le cas d’une photo de vous, mieux vaut en choisir une qui vous mette en valeur. Donc pas de photo de beuverie, trash ou que sais-je encore. Il faut qu’elle soit un minimum en cohérence avec le thème de votre Instagram.

relevant photo


Faire des recherches

Notez les hashtags que les comptes célèbres utilisent. Regardez comment ces personnes font pour impliquer leurs abonnés, ainsi que la fréquence de publication; des publications régulières favorisent la fidélisation des abonnés.

Regardez les publications qui fonctionnent le mieux dans le domaine où vous vous lancez. Ce qui marche n’est pas forcément ce qui vous plaît le plus. Il faudra faire des concessions. Mais pour sortir du lot, il faudra savoir comprendre ce qui marche, tout en étant innovateur, créatif. Bref, s’inspirer pour créer, oui, mais pas de copier-coller.

copier-coller

 

Description

Ensuite, il est important de compléter votre profil avec certaines informations: vos pseudo, âge et nom, mais aussi votre bio. Par exemple, photographe, dessinateur, influenceur... La localisation peut aussi être intéressante, selon ce que vous publiez… etc., etc. Mais allez à l’essentiel, l’espace est réduit et les gens n’aiment pas lire les « pavés ». Donnez juste une idée de ce que les gens vont retrouver sur votre page.

Et si vous avez un site, un Facebook, etc., etc., profitez-en pour rajouter le(s) lien(s). Attention cela dit, ces liens doivent renvoyer vers du contenu de même qualité. Il ne faudrait pas que les abonnés tombent sur du contenu embarrassant, sans intérêt, polémique… Il ne s’agit pas de mentir ou de se cacher, mais de rester cohérent avec l’Instagram que vous êtes en train de créer.

N’oubliez pas les mots-clefs afin d’être plus facilement retrouvé.

mots-clefs 



Faites des photos de qualité

Alors vous allez me dire « tu es bien mignon, mais c’est plus facile à dire qu’à faire ». Et vous auriez raison (sur le fait que c’est plus simple à dire qu’à réaliser;-) ).  Il n’y a vraiment que les « people » qui puissent se permettre de publier du contenu de qualité discutable tout en récoltant beaucoup de likes et de commentaires.

Bref, Android et iOS proposent déjà une multitude d’outils intégrés, pour bonifier vos photos. Il existe aussi différentes sortes d’applications (Pixlr, Snapseed, …) pour améliorer/retoucher vos photos ou pour faire des montages. Instagram aussi propose ses propres outils.  Mais sachez qu’en règle générale, les filtres sont de faux amis. Trop en abuser fait diminuer le nombre de likes. D’ailleurs, rien ne vous oblige à les utiliser.

Vos images doivent véritablement faire passer des émotions, raconter quelque chose, faire rêver, provoquer des réactions… Le métro-boulot-dodo n’intéressera personne. Attention aux couleurs agressives, tape-à-l’œil. Cela fait également fuir les likes. Les couleurs dites « froides » ont plus de succès.

Ce n’est pas trop grave si les clichés ne sont pas parfaits. Comme dit juste avant, le plus souvent, il est possible de les retoucher assez facilement. Mais vos clichés doivent quand même respecter un minimum les principes de base de la photographie (cadrage, exposition, composition…).

Vous pouvez aussi utiliser des photos plus anciennes si vous en avez. Par exemple, si votre thème porte sur le voyage, vous pouvez utiliser des clichés d’un séjour passé, tout en le précisant avec le bon hashtag (#souvenirs, #nostalgie…). Mais récente ou ancienne, la photo doit être lumineuse.

En fonction des premiers retours que vous aurez, il faudra vous adapter en conséquence. Par exemple, si vous communiquez autour d’un produit ou d’une marque, n’hésitez pas à les mettre en situation.

Et quand je dis « faire des photos de qualité », cela veut dire aussi en rapport avec la communauté visée. Par exemple, si vous ciblez la mode, partager des photos sur le thème du tuning ne sera pas logique. Alors oui, l’exemple est gros, mais c’est pour que vous compreniez bien l’importance de la cohérence cible/contenu.

Faire de la qualité ne veut pas dire être faux. Il faut que vous restiez vous-même et que votre contenu soit à votre image. D’ailleurs, il est conseillé de s’afficher. Les photos sur lesquelles votre visage apparaît auront plus de likes; en moyenne, un tiers en plus. Les gens aiment savoir à qui ils ont affaire; sans parler du côté voyeur qui réside en nous tous (ou presque).

Concernant les smartphones, même s’ils font des photos de plus en plus belles, ils restent encore en retrait par rapport à certains APN. Un reflex de bonne qualité offrira des photos de meilleure qualité (à partir du moment où vous connaissez les bases de la photographie et où vous maîtrisez votre APN). Vous pourrez ensuite retoucher les photos par le biais d’un logiciel de type Photoshop.

Évidemment, on perd la spontanéité du smartphone qui permet de shooter et de publier dans la foulée. Mais ne soyez pas dupe ; beaucoup de célébrités retouchent ou font retoucher leurs photos avant de les publier.

Certains peuvent vous conseiller de publier des photos venant d’autres comptes. Si une fois en passant vous manquez d’idées, pourquoi pas. Mais la photo en question doit rester dans le thème de votre Instagram et surtout, vous devez mentionner la source ! Enfin, cela doit vraiment rester exceptionnel, car le contenu de votre Instagram doit venir de vous et apporter quelque chose de nouveau.

Soyez bref dans la description des photos. Il faut voir cela comme un résumé, pas comme un roman ! Comme la description des photos, les emojis peuvent aussi agrémenter votre bio; n’en abusez pas trop, histoire de ne pas donner un effet « sapin de Noël ».

Être visible

Nous l’avions évoqué précédemment, de base, votre profil Instagram sera en mode public. Si toutefois vous le basculez en “privé”, nous vous rappelons que seules les personnes déjà abonnées à votre compte pourront voir vos publications. Il sera alors bien plus difficile d’avoir de la visibilité.

Donc pour re-basculer en mode public, allez sur votre profil, puis direction « modifier mon profil ». Là, allez dans « sécurité et confidentialité » et dans l’onglet « confidentialité du compte”, décochez la case “compte privé”.

Être visible, c’est aussi devoir publier régulièrement du contenu. Il faut savoir créer un rendez-vous avec vos abonnés. Mais comme dit plus avant, il vaut mieux jouer sur la qualité que sur la quantité. Une fois par semaine est le minimum; plusieurs fois par jour, si vraiment vous avez de la matière et de la qualité.

Mais si vous publiez plusieurs fois par jour pendant un temps puis plus rien pendant un autre laps de temps, cela vous fera perdre des abonnés; ou ne vous en fera pas gagner. Donc mieux vaut étaler vos créations dans le temps.

Publiez trop et les gens se lassent ou n’arrivent pas à suivre; publiez trop peu et ils vous oublient.

Toujours dans l’esprit de créer un rendez-vous avec vos abonnés, pensez à publier au bon moment. Privilégiez la fin de journée et en semaine; car le reste du temps, les personnes sont au travail et le week-end, elles sont occupées, notamment par leurs loisirs. Pour être plus précis, ne  postez rien entre 9 h et 17 h. Vous pouvez le faire éventuellement à la pause déjeuner ou le dimanche soir, avec une publication encourageant vos abonnés pour la nouvelle semaine de travail qui débute; et inversement, vous pouvez en publier une en début de week-end.

N’hésitez pas à commenter et liker des publications des autres comptes. Cela vous offre une petite visibilité supplémentaire, voire même des abonnés et des likes en plus. Par contre, il faudra vous montrer régulier dans vos commentaires extérieurs. Car les utilisateurs Instagram ne sont pas naïfs et savent que certains ne commentent qu’une seule fois, rien que pour avoir un abonné de plus. Des instagrameurs avertis utilisent des outils extérieurs (instagress, Crowdfire, …), leur permettant de se désabonner rapidement d’un compte peu intéressant pour eux au final.

Enfin, ne négligez pas la géolocalisation. Admettons que vous êtes au Stade de France, à un festival bien connu ou autres, les personnes recherchant des photos de ces évènements/lieux tomberont sur vos clichés.

Obtenir ses premiers abonnés en “quelques scrolls/clics”

Lier votre compte Facebook à votre Instagram est une bonne idée. Cela vous apportera déjà sans difficulté vos premiers abonnés. En retour, abonnez-vous à leur Instagram. N’hésitez pas à leur demander un petit coup de pouce.

Vient ensuite votre répertoire téléphonique. Ne le négligez pas, car tout le monde n’a pas Facebook, mais il est possible que ces personnes aient un Instagram.

Avoir plus de likes

La première méthode est d’inciter les personnes à interagir avec vous. Pour cela, il suffit d’utiliser les commentaires ou d’intégrer directement vos commentaires dans l’image. Certains me voient venir, il s’agit des fameux “partage si tu es d’accord”, “double-clique si tu aimes”, “partage ton expérience dans les commentaires”, etc., etc.

Cela fait un peu putaclic, mais cela fonctionne. Vous pouvez utiliser la même technique en étant plus subtil. Par exemple, “nouvelle coupe, qu’est-ce que vous en pensez ?”, “Une idée de menu pour ce soir ?”, “quelle destination pour cet été”…

Autre méthode, les hashtags. Utiliser les bons hashtags est très utile pour obtenir plus de likes. Et notamment ceux des personnes qui ne sont pas abonnées à votre page. Instagram vous limite en nombre de hashtags (30), mais attention tout de même à ne pas trop en mettre. Comme pour la technique précédente, cela fait un peu racoleur. Un équilibre à trouver entre le hashtag justifié et la chasse aux likes. Une dizaine devrait suffire.

Les plus utilisés actuellement :

#love #TagsForLikes #TagsForLikesApp  #tweegram #photooftheday #20likes #amazing #smile #follow4follow #like4like #look #instalike #igers #picoftheday #food #instadaily #instafollow #followme #girl #iphoneonly #instagood #bestoftheday #instacool #instago #all_shots #follow #webstagram #colorful #style #swag #NoFilter

Le site Tagsforlikes classe les hashtags les plus utilisés et selon les thèmes. Un outil intéressant !

Le fait de taguer d’autres comptes peut aussi vous faire gagner en visibilité et donc vous faire obtenir plus de likes. En effet, les personnes recherchant les comptes que vous taguez, pourront tomber sur votre publication et venir sur votre Instagram. Cela veut donc dire aussi que vous pouvez taguer des comptes importants. Le résultat n’est pas garanti, mais sait-on jamais ? Par exemple, si vous utilisez un produit d’une marque ou que vous portez un vêtement d’une enseigne, taguez-les.

hashtag


Basculer en compte pro

Si vous vendez des produits ou proposez des services, le compte pro est une solution à étudier.

Tout d’abord, le compte pro est gratuit; une précision qu’il convient d’apporter, car beaucoup pensent toujours le contraire. Ce type de compte vous offre la possibilité d’accéder à vos statistiques. Ces dernières vous permettent d’en savoir plus sur vos abonnés ainsi que sur les performances de vos publications. On voit que Facebook est passé par là, car les mêmes outils sont proposés.

D’ailleurs, vous devrez associer votre compte pro Instagram avec la page Facebook que vous gérez, afin de pouvoir exploiter au mieux les outils professionnels d’Instagram.

Un compte pro permet aussi de programmer des publications (gain de temps), d’être plus facilement joignable par des clients (mail, numéro de téléphone ou adresse), de passer par des messages sponsorisés, d’utiliser les Stories (qui ont souvent plus de portée que les publications traditionnelles avec la géolocalisation et les hashtags inclus)…

Filtrer vos notifications

Si vous considérez que vous recevez trop de notifications ou que vous ne voulez effectuer un filtrage, rendez-vous dans les paramètres de votre compte, puis dans “notifications”. Vous avez alors le choix entre “notifications push” et “notifications par e-mail et par texto”.

notifications

 

Dans “Notifications push”, vous pouvez décider de recevoir des notifications lorsque les personnes que vous suivez utilisent Instagram ou des notifications globales. Il est aussi possible de désactiver ces notifications. Ces dernières concernent les mentions “j’aime”, les commentaires, les demandes d’abonnement…. Etc., etc. Les possibilités de paramétrage sont nombreuses.

Dans “Notifications par e-mail et par texto”, il est possible de désactiver ces envois qui concernent des notifications que vous auriez ratées, des conseils pour mieux utiliser les outils Instagram, les mises à jour…

Payer pour réussir

Terminons cet article en mentionnant les techniques payantes. Libre à vous de les utiliser ou pas. Tout d’abord, une méthode mal vue et pas forcément efficace, l’achat de followers. Actuellement, cette technique est vite repérée et fait mauvaise presse. De plus, cela fausse les statistiques de votre compte pro et il est alors plus difficile de rectifier le tir.

Idem concernant les applications générant artificiellement des likes et des commentaires. Non seulement les utilisateurs avertis se rendent compte de la supercherie, mais cela va à l’encontre des règles de la plateforme; d’un ban d’une heure à la suppression du compte, voilà les risques.

Vous pouvez aussi payer un influenceur pour qu’il parle de vous. Votre Instagram devra être suffisamment intéressant pour qu’une personne s’engage à parler de vous, même si vous la payez; car par la même occasion, elle engage aussi sa crédibilité.

Enfin, les outils de publicité d’Instagram: Si vous avez un budget dédié, n’hésitez pas à les tester au moins une fois. Le public d’Instagram est jeune et plus de la moitié a au moins une fois découvert un produit ou un service par le biais de ce réseau social. Et même si seulement 1 million d’entreprises font de la pub sur Instagram, il y a tout de même 15 millions de sociétés qui possèdent leur propre compte pro. Il va être difficile de toucher ces 15 millions d’entreprises, mais cela promet quelques belles opportunités.

billets




A propos de l'auteur

Pyf

Pyf

Professionnel de la surexposition, surdoué du mauvais cadrage, j'ai décidé de me prendre en main pour enfin obtenir des clichés de qualité. Débutant(/amateur) de niveau intermédiaire, la photo me passionne et je souhaite mettre en application les connaissances acquises pour mes deux autres passions : mon fils et l'Histoire.

comments powered by Disqus
Photo de la semaine

Formation Gratuite!

Vous souhaitez commencer à apprendre la photo sans appareil onéreux?
Dans cette courte formation “de belles photos en mode auto” , vous apprendrez non seulement le fonctionnement de base de votre smartphone.

Entrez votre email et recevez vos 2 cadeaux:

Je reviens sur l'article

Formation gratuite!

De belles photos en mode auto

Vous souhaitez commencer à apprendre la photo sans appareil onéreux?
Dans cette courte formation “de belles photos en mode auto” , vous apprendrez non seulement le fonctionnement de base de votre smartphone, mais aussi à trouver une composition qui soit plus intéressante que ce que produirait naturellement un photographe débutant. Le placement, la lumière, la composition: tous ces sujets seront abordés et vous pourrez commencer à pratiquer et à partager vos photos avec la communauté.